17.04.2024

L’outil SIRH ou Système d'Information de gestion des Ressources Humaines est clé pour les entreprise et les collaborateurs ! Découvrez comment le choisir et l’adopter

Logiciel SIRH - accompagner la digitalisation des RH

accompagner la digitalisation des RH

Choisir le meilleur logiciel SIRH pour une entreprise

Se doter d’un logiciel de gestion des ressources humaines n’est plus une option aujourd’hui. PME, ETI et grands groupes doivent être équipés d’un outil SIRH, pour répondre à leurs besoins en management du capital humain. Dans cette approche sur-mesure, nous ne présenterons pas de énième comparatif des outils SIRH, ici. Nous préférons avoir une démarche pragmatique et inclusive pour l’entreprise et les collaborateurs, qu’il s’agisse de la gestion des RH, du recrutement, des formations et des carrières.

 

Qu’est-ce qu’un outil SIRH ?

L’acronyme SIRH signifie Système d’Information de gestion des Ressources Humaines. Si cette définition littérale permet d’imaginer l’outil, elle manque de champ d’application. Pour la compléter, rappelons les principales fonctionnalités d’un logiciel SIRH :

  • Gestion de la paie et autres rémunérations du salarié.
  • Gestion des prestations sociales, qu’elles soient assurance maladie, pension complémentaire…
  • Gestion des prestations de travail, des congés, des absences, mais également du planning de travail.
  • Gestion du capital humain, dont le recrutement, l’évolution de carrière, la formation…

Les bases applicatives étant posées, nous avons interrogé Damien Baudeau, directeur conseil service HCM de CGI, pour aller plus loin dans l’appréciation et le choix d’un outil SIRH.

 

A quoi sert un logiciel SIRH ?

Au-delà des fonctionnalités classiques d’une solution SIRH, son mode d’utilisation (voire sa philosophie) est fondamental pour éviter le silotage. L’enjeu est de limiter les vases clos dans l’entreprise et de favoriser le partage des données.

Damien Baudeau parle de triptyque, qui supplante l’approche par fonctionnalité. Autrement dit, « raisonnons, plutôt, en temps de vie du collaborateur et gérons ses expériences, en fonction de ses trois statuts possibles » :

  • Candidat : CV, échanges, entretiens, tests, onboarding…
  • Collaborateur : parcours professionnel, compétences, salaire, paie, mesure de la performance, RSE, QVT, actions pro bono, échanges linguistiques…
    Notons qu’un logiciel SIRH permet de gérer et simplifier le travail collaboratif, les initiatives « autres » initiées par l’entreprise (actions pro bono, etc.), qui donnent de la valeur et du sens.
  • Prescripteur, quand le salarié n’est plus dans l’entreprise mais peut être un ambassadeur : recommandation, futur client voire candidat de nouveau.

Utilisé comme un tout, le SIRH peut devenir un outil de cross-selling, en matière de ressources humaines. Le collaborateur et son bien-être en sont les curseurs, comme la marque employeur.

 

Comment choisir une solution SIRH adaptée à l’entreprise ?

Cegid SIRH, Workday RH, … font partie des grands noms du logiciel SIRH. Choisir celui qui répond le mieux à une organisation dépend de ses besoins spécifiques.

En préambule, comme l’explique Damien Baudeau, la clé d’entrée à la mise en place d’un outil SIRH, est d’avoir :

  • Mesuré le degré de connaissance des équipes parties prenantes (IT, RH, etc.).
  • Défini une stratégie d’adoption, à moyen terme.

A ce stade, le schéma directeur permet de modéliser les moyens à disposition ou à activer (que ce soit d’un point de vue humain ou des outils), les orientations stratégiques retenues, les objectifs à atteindre… sans oublier les updates de l’outil.

 

quote
Guidez avec K-NOW de Knowmore

Notre solution K-NOW, plateforme d’adaptation digitale, guide vos équipes dans l’adoption de votre solution SIRH. Tutoriel, formation… tout y est pour une prise en main et des updates faciles et fluides, en mode onboarding, feedback, guidages intelligents, etc.

Quant au choix du SIRH, Damien Baudeau recommande d’être « terrain », sans se perdre dans l’analyse de chaque fonctionnalité,

  • La présence à l’étranger ou pas de l’entité : gestion pays et/ou organisations.
  • Le nombre de collaborateurs : importance de la masse salariale.

A travers ce filtre, une première sélection de solutions SIRH s’impose naturellement. Par exemple, les logiciels EBP, PayFit… sont dimensionnés pour une PME, une TPE ou une startup française. Les solutions Oracle HCM, Workday, Sopra HR Access, Cegid Talentsoft… sont, elles, plus adaptées à un grand groupe ou à une entreprise internationale.

Sur la base de cette short-list, à l’entreprise de sélectionner l’outil SIRH, qui répond à ses besoins spécifiques (les fonctionnalités), mais également au schéma directeur défini (les moyens), en amont.  

 

Quelles sont les clés de l’adoption d’un SIRH ?

L’adoption par l’ensemble des utilisateurs du logiciel SIRH mis en place est l’enjeu majeur de toute entreprise. C’est là que la formation est capitale, pour une prise en main optimisée de l’outil.

 

quote
Formez avec K-STUDIO de Knowmore

K-STUDIO est un logiciel auteur e-learning, qui permet de créer des contenus de formation interactifs 100 % réalistes, pour maîtriser votre SIRH. Plus souples et plus économiques qu’un environnement de formation, ces capsules pédagogiques permettent de former par la pratique en présentiel, à distance ou en e-learning.

En complément de la mise en place du SIRH, l’analytics (l’analyse des données utilisateurs) permet de mesurer l’utilisation de la solution RH, en termes quantitatifs et qualitatifs, de la piloter dans le temps et de la corriger, si besoin. Les métriques d’utilisation guident les actions à initier, pour une adoption réussie du SIRH, et la gestion optimale du capital humain, au sein de l’organisation.

 

 

quote
Pilotez avec K-VALUE de Knowmore

K-VALUE cartographie les usages et donne aux équipes métier les clés pour engager les actions correctrices appropriées afin d’améliorer l’expérience utilisateur de votre outil SIRH. Ces actions correctrices peuvent porter sur la formation, l’enrichissement des guidages, l’amélioration des paramétrages de l’application ou la révision des processus métier…

En conclusion, plus qu’une nouvelle définition d’un logiciel SIRH, parlons plutôt de vocation de l’outil. Ce dernier doit garantir une bonne expérience utilisateur sur toute la chaîne de valeur que ce soit :

  • Dans le processus global de recrutement (du sourcing à l’onboarding)
  • Pour les managers : à travers la mise en place d’indicateurs opérationnels d’engagement des salariés dans l’utilisation du nouvel outil RH
  • Pour les acteurs de la fonction RH : en ce qui concerne l’adhésion des employés aux projets de l’entreprise.

Il apparaît donc essentiel pour accompagner la digitalisation des RH d’avoir défini les besoins et les moyens, en amont, et de suivre l’adoption du SIRH dans la durée, pour une utilisation optimale.

 

 

Des questions ?

Vous devez accompagner des centaines ou des milliers d’utilisateurs
sur une application, vous voulez les former à très court terme, vous cherchez à réduire les coûts du Support, vous êtes en veille, vous avez un projet ou vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous arrow